A propos de moi

fille-qui-litA seize ans, alors que je découvrais les plaisir de la littérature, je fus emportée sur les chemins tortueux de mes poètes favoris. Et alors que les vapeurs d’opium parfumaient somptueusement leurs écrits, j’ai eu la possibilité de les rejoindre dans leur état transcendantale grace à une amie qui avait un frère qui consommait du cannabis.
Anna m’a ainsi permis de découvrir ces états ou l’esprit se laisse aller à penser sans attache et à produire une réflexion hors norme.

Quelques années plus tard, j’ai décidé d’écrire ce blog pour vous conter ma rencontre avec ce produit magique qui a ouvert grand la porte de l’imaginaire de nombreux hommes de lettre, et à tout le moins, de votre dévouée.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>